Père Etienne a soutenu sa thèse

Père Etienne a soutenu sa thèse de doctorat cette semaine, sur le thème :

“Alioune Diop et le catholicisme en Afrique contemporaine (1956-1995) : contribution d’un intellectuel à l’émancipation des églises africaines”

Après trois heures de soutenance, le jury lui a accordé le titre de docteur avec la mention Très Bien. A notre tour de le féliciter !!

 

Résumé de la thèse :

Alioune Diop est l’un des plus grands hommes de culture de l’Afrique contemporaine. En initiant le premier congrès des écrivains et artistes noirs tenu à la Sorbonne en 1956, il mettait en route le mouvement de la renaissance culturelle des peuples noirs. Cette renaissance culturelle qui voulait embrasser tous les aspects de la vie en terre africaine notamment, ne pouvait par conséquent pas négliger le côté religieux et donc celui du catholicisme. Religion importée en Afrique noire, le catholicisme s’est ainsi trouvé face à l’exigence d’une africanisation, comme condition nécessaire de survie. Une survie qui passerait par la prise en compte de l’engagement d’acteurs africains. Alioune Diop s’est ainsi défini comme l’initiateur d’un important mouvement d’émancipation des églises africaines en affirmant que le catholicisme en Afrique pouvait se construire autrement. Renoncer à une confusion entre occidentalisation et christianisation, mettre fin à une querelle séculaire entre culture africaine et catholicisme, tels sont aussi les aspects que son combat aura considérés. Un combat qui ne s’est pas arrêté avec sa mort en 1980, mais qui a perduré et perdure d’ailleurs continuant d’alimenter les grands événements du catholicisme en terre africaine.