Mots-clés :

La passion selon St Jean

En ce début de Semaine Sainte 2013, les 25-26 et 27 mars, à la salle paroissiale de la rue de Fleurus, une invitation était faite aux paroissiens de Notre-Dame de Pentecôte :

« Veillez et priez … »   Venez méditer

La Passion selon Saint Jean

Cela a été une grâce, pour tous ceux qui ont pu y répondre, même partiellement, et rejoindre la quinzaine d’étudiants (de tous âges !)  de l’IiFAC (Institut International Foi Art Catéchèse), qui se préparent, à la Catho de Lille, à animer des catéchèses d’adultes, en particulier avec des montages audio-visuels, comme celui réalisé à partir du tableau de Françoise Burtz, que vous pouvez découvrir ici Tableau de la Passion (en entier)

Les animateurs Mess’Aje , le Père Georges Louvradoux et Bertille Vernier, nous ont aidé à découvrir les différentes scènes représentées, à partir de l’Evangile de Saint Jean : Au Jardin, chez Anne, chez Pilate, au Calvaire, puis au Jardin ;

Puis à approfondir chaque séquence : les images, le  texte d’Evangile et une méditation, parfois chantée, avec un fond musical. Cela a suscité des échanges très riches entre les participants.

Ce tableau reste fidèle à la révélation de la Gloire du Christ à l’heure de sa Passion, dont l’évangéliste Jean veut rendre témoignage. C’est la révélation de l’Amour qui nous concerne tous.

Mardi après-midi, l’artiste elle-même, Françoise Burtz, accompagnée du Père Jacques Bernard,  est venue présenter son œuvre. Elle a aussi raconté son parcours, sa conversion après une visite à Marthe Robin, puis sa rencontre en 1970 à Jérusalem avec le Père Jacques Bernard, qui est l’initiateur, avec elle,  de cette catéchèse Mess’Aje, et le fondateur de l’IiFAC.  Cela a été un moment très fort et émouvant.

Quelle belle préparation à vivre les jours saints, en particulier ce Vendredi Saint, où la liturgie nous donne à écouter les textes de la Passion, dans l’Evangile de Jean ! Ils ont eu pour nous cette année une profondeur toute nouvelle… et cela nous a aidés à passer, dans la foi,  des ténèbres à la lumière de la Résurrection !

 

Marie-Claude Sempé